Menu
Mis à jour le 14 décembre 2014


■ Editorial hebdomadaire

Trois crèches !

Ce sont des journées intenses, ainsi que des soirées, qui ont été vécues à Saint-Bonaventure, avec ces foules de visiteurs, ces rencontres imprévues, ces moments de découverte des panneaux autour de l’écologie, ces instants de prière commune, quelques fortes expériences musicales, des tisanes et des sablés, et surtout les trois crèches. Une fois encore, j’ai pu mesurer l’investissement considérable d’un grand nombre de bénévoles que je souhaite remercier vivement. Je voudrais aussi exprimer notre gratitude envers les musiciens que nous avons accueillis, ainsi que le groupe Alive de Villeurbanne. C’est aussi toute l’Équipe rectorale qui est aussi mobilisée, avec le soutien d’Antonio Sebastião, aidé par Patricio Manuel da Silva. Un grand merci de ces moments joyeux partagés dont la fécondité secrète ne nous appartient pas ! Luc Forestier, recteur de Saint-Bonaventure.

Ci-dessous quelques remarques glanées autour des trois crèches oralement, ou sur le livre d’or…

La crèche traditionnelle

- Pour moi, il est important que cette crèche existe, car même si je comprends le message transmis par les deux autres crèches, cette crèche traditionnelle me ramène aux Noëls de mon enfance et me replonge dans cette attente si particulière de l’Avent.
- J’aime les bergers et leurs moutons installés dans de l’herbe, de la " vraie herbe". Cela évoque pour moi le psaume 22 que j’aime tant « Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer... sur des champs d’herbe fraîche, il me fait reposer », cette crèche est rafraîchissante par sa naïveté.
- J’ai des petits-enfants très jeunes, c’est devant cette crèche que je les amènerai, car il me paraît indispensable de commencer par là. Il faut commencer par ce qui fait partie de nos racines, les plonger dans la magie de Noël, leur expliquer le message d’amour et d’espérance que représente la naissance de cet enfant, les autres crèches seront pour la suite !

- Heureusement que j’avais lu l’explication dans le bulletin de Saint-Bonaventure, je n’aurais pas compris cette Vierge qui ne ressemble pas aux autres personnages. J’aime l’idée, moins le choix de la statue.

- Merci pour cette belle crèche, je retrouve mon âme d’enfant et la pureté de mes prières enfantines.

"Voyage intérieur"

- Cette crèche est magnifique. Merci pour tout l’amour qui vous a animé pour la réaliser
- Joie et émotion, espoir de dissiper les peurs.
- Cette crèche est superbe, extrêmement bien conçue. La naissance de Jésus est ainsi magnifiée dans tous les pays. Que Dieu soit loué ! Ses oeuvres sont vraiment belles !
- Belle dans sa simplicité qui en fait toute la grandeur, vivante et actuelle par les témoignages qui entourent le lieu. Merci
- Gratitude pour cette crèche, sa beauté et tout l’amour qui s’en dégage.
- J’aime le pain présent dans cette crèche, symbole de l’accueil en Afrique, accueil qui prend dans cette église la dimension de la diversité, accueil du nouveau-né.
- Belle idée que d’accueillir une crèche d’un autre continent, d’autres cultures, d’autres hommes et de montrer l’unité du monde.
- Ce qui me frappe, c’est l’unité de ces deux crèches, pourtant si différentes. Elles sont toutes deux d’une grande simplicité, elles reposent toutes deux sur un sable blanc, extrêmement pur, qui évoque pour moi le désert présent dans les Écritures et la fragilité de notre humanité.
- Pourquoi présenter la crèche de dos ? On ne pourrait pas faire simple ?
- Je n’arrive pas à expliquer pourquoi mais je trouve cette crèche apaisante.

La crèche Bernardaud

- Pour moi, ce n’est pas une crèche, je ne vois ni Jésus, ni Marie. C’est un ostensoir où je vois Dieu !
- Je n’ai pas besoin d’explication, je contemple.
- J’aime la représentation de la présence divine, non figurative.
- De loin, je voyais la grotte et la lumière "Les mages ont vu une grande lumière", je me suis approchée, j’ai trouvé cela plus difficile !
- Pour les anciens comme moi, cela bouscule nos habitudes, ce n’est pas une crèche.
- C’est magnifique, d’une grande simplicité, il y a la lumière à l’intérieur, c’est essentiel puisque Jésus apporte la lumière au monde.
- J’aime cette fusion du divin en l’humain, c’est ce qui se passe en Marie, évoqué avec des techniques modernes.
- C’est la simplicité de Noël, cela élève notre esprit, pousse à la réflexion et nous permet d’aller jusqu’à la prière.
- Je suis choquée que l’on fasse de la publicité pour un commerce dans le sanctuaire et que Jésus soit devenu un dessous de plat !
- Cette crèche éveille d’abord chez moi une forme d’inquiétude, on est délogé de toutes nos représentations. Le voile m’interpelle, il est tout à la fois l’intérieur et l’extérieur. Les parois de la grotte apparaissent comme une peau vivante. C’est dans mon imaginaire l’expression de l’Incarnation. Il me semble important que la sphère soit posée et qu’elle ne flotte pas dans les airs. Jésus, lumière du monde, est venu sur terre, parmi nous.
- Pureté, légèreté, souffle, mystère, respect et discrétion. Le voile qui dévoile a une portée immatérielle, contemplative, ce que nous découvrons. La finesse précieuse des plaques de porcelaine se fait tente berbère , cette présence rayonnante peut occuper tout espace, infinie ubiquité !

Et, pour finir, le témoignage de Jacqueline qui a beaucoup présenté cette crèche aux foules du 8 décembre. « J’ai aimé ce service auprès de la crèche "Haute Sphère". Les visiteurs sont heureux d’avoir quelques explications pour comprendre cette oeuvre, comprendre ce que l’artiste a voulu exprimer et beaucoup remercient avec gentillesse. J’ai été surprise de voir l’attitude positive de la plupart des personnes. Ce lieu est un lieu privilégié pour dire notre foi en termes clairs : à Noël, Dieu vient vivre dans notre humanité.

J’ai souvent dit que c’est avec ce qu’il est, avec son imagination créatrice que l’artiste exprime sa foi, il en est de même pour chacun d’entre nous, chacun trouve ses mots, ses images. Devant cette oeuvre d’art, nous sommes libres de trouver ou de ne pas trouver ce qui nous réjouit. C’est une oeuvre qui demande du temps. »

 
dimanche 14 décembre 2014 Lire la suite...      

diverses affiches

Quelques dates à noter

■ Dimanche 14 décembre 2014,

  • la messe de 19h est animée par Affabilis.
  • après la messe de 19h,
    - réunion du groupe Croire & Agir.

■ Lundi 15 décembre 2014,

  • à 20h30,
    - répétition de la chorale.

■ Mardi 16 décembre 2014,

  • après la messe de 16h,
    - réunion de l’Équipe du Rosaire (salle Sainte-Claire)

  • à 17h,
    - Conseil d’administation de POSB (Pour l’orgue de Saint-Bonaventure), salle John Henry Newman.

■ Mardi 16 décembre 2014,

  • à 20h30,
    - concert des Violons de France, sous la direction de F. Moreau. Réservations et billeterie dans les lieux habituels.

■ Mercredi 17 décembre 2014,

  • à 20h30,
    - concert de Vox Laudis, dans le cadre du jumelage entre Lyon et Mossoul.

■ Jeudi 18 décembre 2014,

  • à 14h30,
    - 3e Atelier sur la transmission par les grands-parents (complet).
  • à 19h30,
    - réunion du groupe des Jeunes professionnels.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Le jeudi 8 janvier 2015

,

  • à 20h (entrée libre)
    - 4e grande Conférence de Saint-Bonaventure
    - Pèlerin à Jérusalem, dans le contexte d’aujourd’hui, par le P. Christian Delorme

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Lire la suite...


■ Ouverture et MESSES à Saint-Bonaventure

Horaires :
- à partir du 1er septembre 2014 jusqu’au 30 juin 2015

Eglise ouverte

■ chaque jour

  • de 7h30 à 19h

■ le dimanche

  • de 9h30 à 12h et de
  • 18h à 21h30

````````````````````````````````

Messes dominicales

■ SAMEDI

  • 16h et
  • 19h15

■ DIMANCHE

  • 10 h, 19 h et 20h30
  • 11h30 messe à la Chapelle de l’Hôtel Dieu 2 place de l’Hôpital 69002 LYON

````````````````````````````````

Messes de semaine

■ LUNDI

  • 9h
  • 16h

■ du MARDI au VENDREDI

  • 8 h
  • 16h

■ SAMEDI

  • 9h

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Intentions de messe

■ Une messe peut être célébrée à une intention particulière (défunt ou autre intention), annoncée au cours de la célébration.
- Les sacristains sont à votre disposition.
- L’offrande proposée est de 17 €.

Lire la suite...


 

Anciens articles

■ Ouverture et MESSES à Saint-Bonaventure

Liens

Envie de bénévolat

Don en ligne

Diocèse de Lyon


Mentions légales
afficher une version imprimable de cet article Retour haut de page


Conception-réalisation
DSFI SARL